Source : http://foto.telenet.be/6064965111 © Roland Gauvry

 

Un projet nouveau et innovant

 

Inspiré d'expériences menées avec succès en Angleterre et en France, le Musée VIVANT de la Moto sera un lieu vivant, puisque voué tout à la fois à :

> exposer
> accueillir
> informer
> former et produire

Le nouveau Musée assurera ces diverses missions à travers quatre pôles d'animation :

un espace muséal dynamique

Composé d'un espace d'exposition de 50 à 80 motos, ce lieu bénéficiera d'une "scénographie muséale" originale tenant compte, chaque fois que possible, de la
nature des machines, de leur histoire, du contexte dans lequel elles ont été créées... Les motos proviendront des domaines public ou privé, par prise en dépôt temporaire ou permanente. Des pièces ("moteurs en coupe" par exemple) pourront aussi être présentées en fonction de leur intérêt technique et/ou pédagogique.

Enfin, une large place sera faite aux plus significatifs des documents d'époque (photos, affiches, cartes postales, manuels...) de même qu'aux objets typiques tels que plaques émaillées, écussons, autocollants, timbres, etc. Outre les "mises en situation" -ou les "mises en scène"- de motos, la rotation périodique des machines présentées au public, de même que l'organisation d'expositions thématiques, garantiront tout le dynamisme de cet espace.

une structure d'accueil et d'information

Le Musée VIVANT de la Moto constituera bien entendu un lieu ouvert à tous : "grand public" et "simples curieux" y seront aussi bien accueillis et guidés que les motards -d'hier ou d'aujourd'hui-, les amateurs, les collectionneurs, les restaurateurs... belges et étrangers.

Pour concrétiser davantage encore sa vocation de lieu d'accueil, ce nouveau Musée abritera aussi -en fonction bien sûr des locaux dont il disposera et de leur modularité- une salle de réunion accessible à des clubs tels que le Vétéran Moto Club Belge, et permettra aussi que s'y déroulent ou qu'y trouvent un point de chute idéal des organisations motocyclistes comme, par exemple, le fameux rallye "Liège-Nancy-Liège".

un centre de documentation

Dans la "sphère" de la moto ancienne comme dans tant d'autres, une meilleure circulation de l'information et une communication plus efficace s'imposent : c'est un des objectifs que se donnera le Musée VIVANT de la Moto au travers, notamment, d'un réseau -national et international- de collecte et d'échange d'informations. Outre la création de ce réseau inédit (dont un site Internet sera l'un des supports privilégiés), le nouveau Musée assurera également la mise en place d'un important centre de documentation : archives bibliographiques (livres, revues, articles, manuels
techniques...) et iconographiques (photos, affiches...) y seront non seulement engrangées, classées et mises à disposition du public, mais également -lorsque les outrages du temps les menacent- reproduites pour la consultation, et conservées par ailleurs dans leur état d'origine.

.Afin de répondre au mieux à l'objectif d'être au centre d'un véritable réseau d'information et de satisfaire les attentes de divers publics, le Musée VIVANT de la Moto constituera et offrira en consultation diverses banques de données : clubs, bourses d'échange, rallyes, bibliographie, presse spécialisée, musées belges et étrangers, etc.

 

 

> un atelier de restauration

Sans nul doute, l'aspect le plus original et la dimension la plus "vivante" du projet : un atelier visible du public, accessible sous certaines conditions, sera créé au sein-même du Musée VIVANT de la Moto; un technicien-animateur y
procèdera à la restauration "en direct" de pièces et de motos issues, par exemple, de collections publiques, tandis qu'il prêtera assistance au particulier à la recherche d'une aide, d'un conseil ou... d'un outil !

Cet atelier, outre l'intérêt pédagogique évident qu'il présentera pour les élèves des écoles de mécanique, de technique..., pourrait même devenir un lieu de formation d'artisans spécialisés.

Enfin, lié à cet atelier et accessible aux collectionneurs et aux restaurateurs, un "comptoir" de vente et d'échange complètera l'animation développée au Centre de
documentation du Musée : c'est là, en effet, que pourront s'acheter ou s'échanger à la fois pièces, outillages, produits, documentation et manuels techniques, livres, revues, etc.